Certains les connaissent déjà. Les autres en auront l’occasion samedi soir, à la Charbonnière. Les Coufféens de Fanfare S’Kon PeuH mettront l’ambiance en interprétant de façon “barrée“ les classiques du paysage musical français.

Samedi soir, les amateurs de chanson française vont être servis ! Fanfare S’Kon PeuH se produira à la Charbonnière, à l’occasion des 10 ans d’Autres directions, « des copains qui nous avaient fait venir à l’expo des Renk’art l’année dernière », raconte Yann, le tromboniste. Entre chaque groupe, les musiciens se baladeront dans le public pour interpréter des standards “fanfarisés“ à leur sauce.

Tout sauf Sardou !

Fanfare S’Kon PeuH, c’est un savoureux et dynamique mélange d’instruments : saxos altos et ténor, trombone, trompette, suba, tubas, banjo, caisse claire, darbouka et accordéon, quand personne ne manque à l’appel. Tous les jeudis depuis bientôt trois ans, la petite troupe se retrouve pour répéter au fin fond de la campagne coufféenne. Tous ne se connaissaient pas à la base mais le bouche-à-oreille a fini par former « une bande d’énergumènes sans président, sans trésorier », explique Yann.

Dans la petite cave aménagée pour les répétitions, chaque musicien apporte ses idées de morceaux, d’arrangements, « puis c’est le bordel, chacun fait un peu à sa sauce », ajoute-t-il. “Bambino“ et “Besame mucho“ de Dalida ou encore “Céline“ d’Hugues Auffray, revisités de manière klezmer ou ska, prennent alors une allure totalement déjantée. Une seule contrainte: tout ce qui touche de près ou de loin à Michel Sardou est tabou !

La philosophie de cette joyeuse troupe de musiciens se résume tout simplement dans son nom. « On n’a pas de comptes à rendre, chacun vient avec le niveau qu’il a, quand il peut, sans se prendre la tête », résume Gastien, qui sait se faire “entendre“ avec son gros suba (sorte d’énorme cor).

A la base, le succès qui est le leur aujourd’hui « n’était pas spécialement au programme », selon Gastien, qui ajoute : « On cherche avant tout à s’amuser, sans se préoccuper de l’aspect financier. » Les dates, elles, commencent à s’accumuler. « Nous sommes un peu victimes de notre succès, mais on se garde certains week-ends quand même… » précise Yann. La Foire de Nantes, la Zone à défendre (ZAD) à Notre-Dame-des-Landes…

Tout s’enchaîne à vitesse grand V. Samedi, ce sera Ancenis. Cela ne fait aucun doute : la note cuivrée et rythmée lors des intermèdes ajoutera encore plus de folie à la soirée.

Thomas Blond
( l’échos d’ancenis )

Animation de la Foire Internationale de Nantes les 6 et 7 avril !

20130404-115359.jpg

20130225-095644.jpg

Image  —  Publié: 25 février 2013 dans Uncategorized

Le 20 avril ! Concerts !!!

Publié: 29 janvier 2013 dans Uncategorized

http://www.autres-directions.com/spip.php?article44

20130129-101722.jpg

20130116-120954.jpg

Image  —  Publié: 16 janvier 2013 dans Uncategorized

20130104-125726.jpg

Image  —  Publié: 4 janvier 2013 dans Uncategorized